MANAGEMENT DIRECTIF

Le manager directif est né de la guerre. Très décrié, c'est un mode de management qui est associé à une forme d'autoritarisme alors qu'il est, en certaines circonstances, peut-être indispensable...

avantages et inconvénients du management directif

MANAGEMENT DIRECTIF ET AGILITE MANAGERIALE

Le manager directif est né de la guerre. Très décrié, c'est un mode de management qui est associé à une forme d'autoritarisme alors qu'il est, en certaines circonstances, peut-être indispensable et ressenti comme un manque chez certains managers.

En quoi le management directif a-t-il des vertues à notre époque ? Dans quelles situations ce mode de management sera-t-il adapté ?

Description générale du manager directif ou manager autoritaire

Le management directif pose le manager comme un chef qui donne un cadre, édicte des règles et limites à ne pas franchir, des ordres pour garantir la productivité et laisser de côté les états d’âme. Les erreurs sont limitées car la crainte de représailles rend l’exécutant attentif. C’est un modèle né de la guerre et des dictatures notamment qui prônait le management par la peur.

Lorsque vous dites à un manager aujourd’hui qu’il a une dominante autoritaire, il pense que c’est négatif car c'est connoté dans l'inconscient collectif. S'il utilise uniquement ce mode de management, il va sans dire que cela sera rapidement problématique. Pour autant, ce mode de management est parfois nécessaire dans certaines situations, et même vertueux. Aucun mode de management n’est à décrier. C’est la situation qui doit guider son usage.

Une étude complète sur le management (résultats comparatifs de plus de 8 000 personnes) et les profils de managers et dirigeants vous permettra aussi de mieux cerner qui utilise les styles de management directifs et les compétences les plus développées selon les niveaux de responsabilité occupés.

Pour vous évaluer et identifier la part de management directif que vous utilisez potentiellement avec vos équipes, vous pouvez passer le test de management Assess Manager, qui valorise aussi les autres styles de management et mesure votre degré de maturité sur un ensemble de compétences en management.

Extrait du livre sur le manager

« Le management à porter demain »

L'époque de guerre - Culture de l'autoritarisme

Si l’on remonte à l’époque de la 2nde guerre mondiale, nous sommes sous des régimes de l’urgence et du totalitarisme. Le management des armées est un management dicté, autoritaire, ne donnant que peu de place au débat. Les ordres doivent être exécutés sans mot dire et le lien de subordination est admis car nécessaire. L’information est descendante. Il n’est pas demandé aux exécutants d’avoir des émotions ou de penser.
Il s’agit du mode de management directif.

Lire la suite, Livre "Le management à porter demain"

Points positifs du management directif

Le management directif donne un cadre dont nombre de salariés sont demandeurs lorsqu’ils ne souhaitent pas assumer des responsabilités, qu’ils n’ont pas appris à en prendre ou encore qu'ils ne se sentent pas en confiance dans leurs compétences.
Il limite les risques d’erreurs par le respect d’un processus rodé et contrôlé. La qualité est au rendez-vous si les penseurs qui ont dicté les process ont réalisé un travail d’analyse en amont adapté.
Le rythme de production est globalement maîtrisé et les salariés peu compétents se voient progresser et développent leur confiance en eux par une capacité à faire bien qui se développe.

Le bon usage du management directif

Le management directif peut être opportun dans des situations critiques : d’urgence, de danger, de moments complexes, ou engageant des risques en lien avec la sécurité.

Il peut aussi s'avérer utile face à des salariés peu compétents qui ont besoin de repères dans un premier temps pour développer leurs capacités à faire, exécuter : c'est aussi un management qui donne la "direction" à prendre. Leurs besoins évolueront une fois les bases acquises, et le management devra ensuite évoluer.

Quand le management directif est-il indispensable ?

Le management directif peut être utile pour assurer la sécurité et la précision dans des environnements sensibles.

Imaginez un chirurgien qui se fait épauler par des collaborateurs sur la table d'opération. Le diagnostic vital d'une personne est en jeu, chaquez seconde est comptée. On ne l'imagine pas dire "pensez-vous que c'est la pince que je devrais utiliser ?". Il dit "pince" pour qu'on la lui donne, rapidement, parce que c'est impératif, il joue son rôle de manager-expert qu'il doit assumer. Les séries télé sur le sujet médical montrent largement ce modèle. En revanche, lorsqu'une réflexion sur un patient et sa maladie doit être menée, un groupe d'experts peut se réunir et utiliser un management plus participatif, consultatif : "Que pensez-vous de ce cas ? Qu'est-ce que vous préconiseriez ?"

Exemples de Situations managériale avec un management directif

    D'autres situations peuvent justifier le recours au management directif telles que le recadrage :
  • Un salarié ne respecte pas le cadre de travail alors qu'il a été validé qu'il était important - exemple : le port des chaussures de sécurité. Il pourra interpeler le salarié de façon directive "je souhaite que vous mettiez systématiquement vos chaussures de sécurité."
  • Un salarié fait régulièrement des erreurs d'orthographe dans ses mails : "regardez systématiquement les erreurs soulignées du correcteur d'orthographe avant d'envoyer un email et prenez le temps de corriger tout mot souligné."
  • Un salarié peu avenant, qui ne dit pas bonjour aux collègues en arrivant le matin au bureau alors qu'il n'y a que 5 bureaux - après avoir essayé de comprendre si cela venait d'un problème autre : "dans l'entreprise, il y a quelques règles de convivialité. Notamment de passer dans les bureaux pour dire bonjour. Sans déranger quelqu'un qui serait au téléphone ou même vous donner l'impression de perdre du temps, passez s'il vous plait à chaque bureau en faisant un petit signe de la main pour dire bonjour désormais lorsque vous arrivez. " Un manager transmet un nouveau projet de travail à un salarié en défaut de compétences. Il pourra être directif pour donner les bons repères.

Et vous, savez-vous utiliser le management directif lorsque cela est nécessaire ?

Evaluation managériale

Autres situations managériales
Le livre blanc du Management
Référentiel des compétences managériales
Si vous avez aimé cette page, retrouvez son auteur et bien d'autres sujets de réflexion sur le management dans le livre "Le management à porter demain" publié aux éditions EMS Coach qui détaille l'ensemble des compétences du manager.

Livre "Le management à porter demain"

Limites du management directif

Nous ne sommes pas sans méconnaître les méfaits de ces modes de management : exécution d’ordres délirants, Hitler étant l’exemple suprême des méfaits de l’autoritarisme dans ce qu’il y a de plus atroce. Comment des millions d’humains peuvent-ils suivre des ordres de massacre sans se poser des questions basiques du type : ce que je fais en ce moment est-il vertueux ? Le management directif dépossède l’exécutant de sa capacité de penser, de sentir. Il déshumanise le paysage en transformant l’homme en machine.

En d'autres termes, les effets négatifs du management directif sont de limiter la confiance dans l'individu à trouver ses propres solutions ou les solutions adéquates, notamment s'il a déjà la compétence pour faire, et donc de réduire à terme ses compétences, son autonomie et aussi sa motivation.

Où trouve-t-on le plus de managers directifs ?

Le management directif est utilisé traditionnellement dans les secteurs de la santé, de l'armée et des secteurs sensibles (nucléaire par exemple).

Cultures d'entreprise et styles de management

Vous êtes manager. Est-ce que vous utilisez le management directif parfois ? Jamais ? Trop souvent ?

Le test de management gratuit vous apporte la réponse très précise, en vous montrant aussi les autres styles de management que vous êtes en capacité d’utiliser, ou que vous utilisez déjà.

Evaluation managériale

SYNTHESE - LE MANAGER DIRECTIF


Le management directif est une posture managériale. Elle sous-tend souvent des compétences et lacunes qui lui sont propres. Un manager qui a une posture directive aura souvent des compétences en prise de décisions potentiellement élevées. Le management directif ne peut pas être le seul mode de management utilisé, il convient de s'appuyer sur d'autres styles de management :


Le test de management développé par Assess Manager ne déduit pas les compétences, il les mesure concrètement, et notamment : la capacité à prendre des décisions, à développer une vision d'entreprise, et la capacité à accompagner les changements.

coach formateur