INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ? Quelle place prend-elle en entreprise et en quoi est-elle importante à développer chez un manager ? Comment l’utiliser ?

intelligence émotionnelle dans le management

Quelle place donner à l’intelligence émotionnelle dans l’entreprise ?

Les émotions, à l’école comme en entreprise, n’ont pas bonne presse encore au 21ème siècle, même si elles sont mieux accueillies ces dernières années… De façon éducationnelle, nous avons appris à ne pas trop dire nos émotions, et à ne pas trop les montrer : « Ne pleure pas » - « N’aie pas peur » - « Tu ne vas quand même pas te mettre en colère ?! »

Emotions versus intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est un outil, et une grande ressource en management. L’intelligence émotionnelle est d’ailleurs un des indicateurs clef évalués dans le test de management MANAG-ER Assess Manager au même titre que le leadership ou encore les compétences managériales classiques (capacité à déléguer, à gérer les conflits, etc).

Pourquoi l’intelligence émotionnelle est-elle devenue si importante alors qu’il y a 10 ans encore, les émotions étaient presque proscrites en entreprise et le sont encore dans certaines ?… En quoi l’intelligence émotionnelle serait-elle une ressource pour les managers et salariés ?
Pour répondre à cette question, nous allons expliquer un peu plus en quoi consiste l’intelligence émotionnelle…

D’où vient l’intelligence émotionnelle, dans son explication mécanique et technique ?

Notre monde est un monde d’accélération. Notre cerveau est un muscle, qui a besoin d’oxygène, d’un temps de méditation au cœur de la tourmente…

Des émotions à l’intelligence émotionnelle

Nos émotions sont nos alliées, des cadeaux, elles sont le point de départ de tout. Et même si les émotions ne sont pas invitées à s’exprimer trop fort, d’un point de vue éducationnel, il ne faudrait pas pour autant ne plus les écouter. Car effectivement, lorsqu’on apprend à ne pas faire cas de nos émotions, un des réflexes pourrait être d’apprendre à ne plus les écouter.
Emotion signifie « mettre en mouvement ». En d’autres termes, les émotions nous alertent sur une mise en actions à entreprendre. Les émotions sont structurantes pour vivre dans notre monde moderne. Elles sont nos garde-fous.
Par exemple, la peur nous apprend la prudence positive, pour éviter de commettre des erreurs ou nous mettre en danger, elle est utile à notre survie en nous alertant. Je traverse la route, j’entends un bruit et soudain j’ai peur. Je m’arrête, voire je recule. L’émotion m’a permis de ne plus avancer et m’a évité de me faire écraser par un chauffeur étourdi.
Les émotions passent dans l’amygdale et déclenchent la testostérone qui nous aide dans nos actions et décisions, de façon similaire au stress, qui initialement est développé chez l’homme pour assurer sa survie.
Ainsi l’intelligence émotionnelle est une gestion positive des émotions. Allons un peu plus loin…

L’Intelligence émotionnelle et la madeleine de Proust

intelligence émotionnelle et réflexes émotionnels - la madeleine de ProustL’intelligence émotionnelle nous montre que nous n’oublions jamais rien.
émotions sont associées aux souvenirsLes. Lorsque nous vivons quelque chose qui réactive un souvenir notamment par sa similitude contextuelle par exemple, la première chose qui nous revient est l’émotion associée. Le processus peut être conscient ou inconscient. Ainsi, nous allons vivre une émotion gaie, de tristesse, de peur ou encore de colère ou de dégoût, alors que l’évènement déclencheur peut être anecdotique et sans relation apparente avec la réaction émotionnelle qui « vient ».

Prenons un exemple : vous aviez une petite amie lorsque vous aviez 18 ans, et vous étiez très amoureux. Mais lorsque l’été est venu, chacun est parti à ses occupations et engagements respectifs et vous avez été séparés pendant 1 mois. Au retour de vacances, lorsque vous vous êtes retrouvés, plein de joie de revoir votre petite amie, celle-ci vous a quitté sans explication bien compréhensible. Très amoureux, cette nouvelle vous a abattu.
15 ans plus tard, alors que vous êtes marié depuis plus de 10 ans, votre femme vous dit qu’elle a été invitée par des copines à faire un treck pendant 10 jours dans le désert Marocain. C’est la première fois que vous allez faire des vacances séparés. Lorsque votre femme vous consulte pour ce projet de vacances, alors que votre tête se dit que le projet est sympa, vos émotions vous rattrapent et vous vous sentez désemparé, voire dévasté. Et vous cherchez toutes les excuses pour faire en sorte que votre femme ne parte pas dans ce projet de trecking, c’est votre première réaction à chaud.

« L'histoire ne se répète pas, mais ses rendez-vous se ressemblent. » Gabriel de Broglie

Vos émotions ont stocké une information qui est ravivée dans cette situation, votre cerveau a fait une association d’idées et vous envoie un signal de peur. Il vous alerte d’un danger. Vous pourriez perdre votre femme, elle risque de vous quitter. Vous ne savez pas intellectuellement que c’est un signal qui vous est envoyé si vous n’avez pas la mémoire de l’évènement.
L’intelligence émotionnelle, dans cette situation, sera de savoir détecter et écouter l’émotion : "j’ai peur, je sens une tristesse". Cette réaction à chaud aura besoin de se poser pour devenir une information exploitable de façon positive, une intelligence émotionnelle. Ainsi, vous pourrez ensuite dire à votre femme que c’est la première fois que vous vous quittez dans un projet de vacances, et que vous n’êtes pas rassuré, bien que vous lui fassiez pleinement confiance. Si le souvenir de l’épisode de vos 18 ans ne vous revient pas à l’esprit, vous ne pourrez pas l’expliquer. Par contre, votre intelligence émotionnelle vous alerte sur le fait que vous avez en mémoire une histoire stockée qui vous donne peur, et vous alerte… L’idée de vacances vient réactiver un souvenir que vous avez oublié, mais que votre corps a stocké. L’intelligence émotionnelle pourra aller jusqu’à chercher et trouver le lien avec le marqueur somatique qui déclenche les ressentis.

L’intelligence émotionnelle, c’est passer d’un état où l’émotion est la patronne, à un état où l’émotion est une ressource.

Un proverbe dit « Lorsqu’on a enfoncé un clou dans une planche et qu’on enlève le clou, il reste le trou. »
Ainsi, il n’est pas dit que même avec la mémoire de l’évènement des 18 ans vous soyez pleinement rassuré, car le trou persistera. L’intelligence émotionnelle vous permettra de réagir à froid sur un évènement qui vous a fait avoir un ressenti important, agréable ou désagréable, pour prendre une décision adaptée. En l’occurrence, enlever la partie toxique d’un souvenir douloureux : ma femme ne m’abandonne pas, elle va revenir. Une séparation physique n’est pas synonyme nécessairement d’une séparation définitive.

Qu'est-ce qu'un marqueur somatique ?

Définition et liens avec les recherches de Pavlov

L’intelligence émotionnelle c’est de l’hygiène énergétique.

C’est ce qu’explique Bernard FLAVIEN dans une conférence sur l’intelligence émotionnelle.
Si on réagit à chaud, on est dans le registre émotionnel pur. Si on réagit à froid, on peut traiter les émotions, clarifier les échanges ou la situation, et réaliser une forme de nettoyage. Le nettoyage, face à une émotion forte, se fera idéalement entre 1 jour et 21 jours après l’évènement, et non à chaud, sous le coup de l’émotion.

    Explications :
  • « Il faut que je te parle, il faut qu’on revienne sur ce qu’il s’est passé. » Lorsque vous allez voir votre interlocuteur à froid pour évoquer un échange problématique, vous réalisez un nettoyage émotionnel.
  • Si vous ne nettoyez pas les actions et échanges problématiques, vous allez stocker en mémoire longue l’évènement et le transformer en marqueur somatique négatif.
  • Or, un marqueur somatique négatif stocké en mémoire longue mettra un temps beaucoup plus long, et une énergie beaucoup plus importante pour être nettoyé. Les marqueurs somatiques négatifs restent dans le corps, ce sont des surcharges cognitives qui peuvent provoquer des effets de débordements.

Pour qu’une situation problématique, qui a généré chez vous des émotions négatives soit nettoyée et ne bascule pas en marqueur somatique négatif, vous avez besoin d’en parler pour transformer la situation et la nettoyer.
Toute situation similaire ou qui rappellera la situation non nettoyée ravivera le marqueur somatique et les émotions stockées, générant des réactions potentiellement à chaud disproportionnées. Lorsque l’on dit de quelqu’un qu’« il / elle a pété un plomb », c’est qu’un marqueur somatique a été ravivé, provoquant une réaction émotionnelle à chaud, de façon disproportionnée par rapport à la teneur même de l’évènement.

L'intelligence émotionnelle en résumé

    L’intelligence émotionnelle se développe :
  • 1. En apprenant à écouter et ressentir ses émotions
  • 2. En laissant l’émotion passer sans débordement, lui donner du temps pour refroidir
  • 3. En apprenant à exprimer sa gêne émotionnelle, pour partager, une fois l’émotion refroidie, afin de se comprendre et clarifier une situation.
  • 4. Elle favorise la compréhension du monde de mon interlocuteur en intégrant le fait qu’il vit lui aussi des émotions et peut avoir des marqueurs somatiques.
  • Sans partage dans un délai de 21 jours après un vécu émotionnel « problématique », le vécu émotionnel sera stocké comme un marqueur somatique, une sorte de réflexe conditionné, à l’image du réflexe de Pavlov.

L'intelligence émotionnelle comme ressource en management

L'intelligence émotionnelle est une composante essentielle au développement du leadership. Elle servira aussi de base solide pour assoir un certain courage managérial et sera un des outils à développer dans le cadre du feedback donné aux collaborateurs.

Retour Index - Les théories du management

Autres liens utiles associés à la thématique de l'intelligence émotionnelle :

Situations managériales
Le livre blanc du Management
Référentiel des compétences managériales
Si vous avez aimé cette page, vous aimerez aussi "Le management à porter demain" publié aux éditions EMS Coach.

Liens utiles - Intelligence émotionnelle


Mesurer son intelligence émotionnelle : un des résultats du test de management MANAG-ER

Marqueur somatique et réflexes de Pavlov

la Programmation neuro linguistique : qu'est-ce que c'est, comment cela se développe ?

développer son intelligence émotionnelle